encoder5 20180916141541 1 2091000 5059000

960x614_illustration-pompes-a-essence

Non-gouvernement-nentend-revenir-hausse-programmee-taxes-carburants_0_729_486

120559632

sante

heure d'ete heure volee

pluies acides cout

biocontact221

ADEME_

 

Re_M_Labrousse

petition_juin_2018_

 

Recommandation_1432_du_Conseil_de_l_Europe

L’Augmentation du Gazole est l’escroquerie de l’ADEME et l’Etat Français

L’ADEME manipule les information sur la pollution atmosphérique

En 2003

Afin d'évaluer l'impact de la journée " En ville, sans ma voiture ! ", le MEDD et l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) ont demandé à l'IFOP de réaliser, à l'issue de l'opération, un sondage auprès d'un échantillon représentatif dans six villes françaises partenaires :

Pour le NO2 les différences de niveau de concentrations entre les dimanches sans voiture, les dimanches moyens et les jours ouvrables moyens sont moins importantes que pour le NO. Ceci corrobore la constatation que les concentrations en NO2 sont réparties de façon plus homogène dans l’espace et dans le temps.

Ce jour là les concentrations en ozone étaient même plus élevées que pour un dimanche moyen de la période estivale très chaude. La température élevée (30°C) et l’absence de NO ont conduit à des concentrations en ozone exceptionnellement élevées (~160 µg/m3 ) pour cette période de l’année. Une faible croissance de la vitesse du vent en début d’après-midi à probablement empêché le dépassement du seuil d’information (180 µg/m3 en tant que valeur horaire). Mais la non application de la recommandation de l’OMS sur le seuil de 120µg/M3 d’air sur 8 est une infraction caractérisée aux articles 191 et 193 du Traite de Lisbonne

La destruction d’ozone avec le NO est à l’origine d’un formation de NO2. Les résultats de la somme des concentrations [O3 + NO2] dans les graphiques du dessous montrent clairement que la chute des concentrations en O3 est compensé par une augmentation équivalente de la concentration en NO2.

 

MESURE DE LA QUALITÉ DE L’AIR DANS LA VILLE DE CHAUMONT ET JOURNÉE EN VILLE SANS MA VOITURE DU 22 SEPTEMBRE 2003

L’interdiction de circulation n’a eu par contre aucune influence sur les teneurs en ozone. Le niveau de ce polluant photochimique est même plus élevé le 22 septembre du fait des températures plus élevées que le 15 septembre. D’autre part l’ozone mesuré à Chaumont a pu se former à partir de polluants précurseurs transportés dans l’atmosphère sur plusieurs dizaines de kilomètres et venant de zones urbaines éloignées.

Pollution au dioxyde d’azote le seuil maximum est de 200µg/M3 d’air sur 8H

Les transports n’ont rien avoir avec cette pollution

Les massifs montagneux sont plus pollués que les villes Lors des journees sans voitures l’abaissement n’etait que de 23% en moyenne et pour influencer cette pollution il aurait dû être en moyenne de 70%

Le retour du froid  avec l’avancement d’une 1h en hiver des activités humaines vis à vis du soleil le grand retour de la pollution au Dioxyde d’azote et des pluies acides HNO3

L’ozone ne disparaît pas par enchantement mais par l’acide nitreux elle se transforme en dioxyde d’azote ...Une nouvelle étude, parue dans la revue Nature, dévoile de nouveaux mécanismes de production de l'acide nitreux (HNO2). Ce gaz est déjà bien connu et tient une place importante dans la chimie atmosphérique et particulièrement dans la pollution à l'ozone.

En effet, il possède la particularité d'interagir avec la lumière et de libérer des radicaux libres (OH-). Associés aux composés organiques volatiles (COV), ces radicaux participent à la production d'ozone troposphérique, polluants généralement urbains à l'origine des brouillards et des « pics d'ozone » présents dans la troposphère, couche la plus basse et la plus polluée de l'atmosphère.Leur étude a permis de démontrer que l'acide nitreux était produit par photo-réduction du dioxyde d'azote atmosphérique (NO2) à la surface de matière organique en décomposition (humus). Les résultats indiquent que le sol et d'autres surfaces contenant de l'acide humique produisent par photochimie des espèces réductrices qui réagissent sélectivement avec le dioxyde d'azote.

Le taux de formation d'acide nitreux relevé dans cette étude pourrait expliquer les concentrations élevées d'HNO2 récemment observées en journée et dont la photolyse compte pour 60% de la production de radicaux libres. Cette production d'acide nitreux pourrait influencer significativement la chimie des basses couches de la troposphère et ainsi changer notre description des mécanismes de pollution atmosphérique, ont expliqué les chercheurs européens.

Pétition nº 0193/2012 présentée par Erick Labrousse, de nationalité française, au nom du «Groupement pour le respect des fuseaux en Europe» sur les seuils visés par la directive 2008/50/CE du Parlement européen et du Conseil concernant la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe, ainsi que la protection insuffisante de la santé publique et de l’environnement à cet égard 1. Résumé de la pétition Le pétitionnaire exprime son mécontentement quant aux valeurs cibles et aux objectifs à long terme fixés par la directive 2008/50/CE du Parlement européen et du Conseil concernant la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe. Il critique aussi vertement la manière dont la France applique les dispositions en vigueur dans ce domaine. Il invite dès lors la Commission à prendre des mesures à l’encontre de la France et à appliquer des seuils plus sévères. 2. Recevabilité Déclarée recevable le 13 juin 2012. La Commission a été invitée à fournir des informations (article 216, paragraphe 6, du règlement).

Réponse de la Commission (REV III), reçue le 29 juin 2018

Pour ce qui est du dioxyde d’azote (NO2), la France est actuellement appelée à comparaître devant la Cour de justice de l’Union européenne pour n’avoir pas respecté les valeurs limites convenues en matière de qualité de l’air et n’avoir pas pris de mesures appropriées pour limiter au maximum la durée des périodes de dépassement

Cette fantaisie technocratique de l’Etat français et l’inertie du pouvoir legislatif et executif ont permis la mort de 30.000 personnes en 2003,6000 morts en 2015 et plus de 1500 morts en 2018

La Pétition nº 0193/2012 reste ouverte suite a la décision de la Commission des pétitions du Parlement Européen dans l’attente du jugement de la Cour Européenne des justices

Glorifier une telle mesure favorisant le NO2 qui n’est qu’une calamité et un fléau pour le climat,la biodiversité,la pollution atmosphérique,la santé,le patrimoine naturel et culturel de notre pays dont la concentration dans l’atmosphère ne fait que  croître actuellement, est un gaz destructeur de la couche d’ozone dans la stratosphère*

 

Le silence et la volonté de cacher les pluies acides hno3 par le ministère de la nécrologie est un crime perpétuel contre dame nature

L’augmentation du gasoil est bien une escroquerie écologique de l’ADEME En quoi une taxe va-t-elle réduire la pollution au NO2 ?

La solution c’est l’application immédiate de la recommandation 1432 du Conseil de l’Europe et des articles 8 et 9 expliquent bien le sujet

A très bientôt devant la Cour Européenne des justices et la reconnaissance de mon travail pour l'amélioration de la condition humaine et de la biodiversité pour l’avenir de nos enfants