encoder5 20180916141541 1 2091000 5059000

 

 

nicolas-hulot-et-emmanuel-macron-etaient-ce-mercredi-en-visite-au-cap-frehel-pres-de-saint-brieuc-cotes-d-armor

 

uva 3

 

vapeur d'eau

 

santé 5

 

ozone-formation

 

rapport_senat_ozone_2018__1_

 

dioxyde_d_azote_reponse_aux_lettres__1_

reponse_Ozone_dioxyde_d_azote

 Petition_2018_juin_Ozone_et_dioxyde_d_azote___1_

 

Pollution a l’Ozone en 2018 une enquête parlementaire s’impose par le manque de sérieux de la ministre de la santé

Hulot et sa directrice de cabinet ont violé l’article 233.6 du Code pénal et sa démission est  par le fait de sa responsabilité dans cette affaire

 Parlement européen 2014-2019 Commission des pétitions 29.6.2018 COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition nº 0193/2012 présentée par Erick Labrousse, de nationalité française, au nom du «Groupement pour le respect des fuseaux en Europe» sur les seuils visés par la directive 2008/50/CE du Parlement européen et du Conseil concernant la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe, ainsi que la protection insuffisante de la santé publique et de l’environnement à cet égard 1. Résumé de la pétition Le pétitionnaire exprime son mécontentement quant aux valeurs cibles et aux objectifs à long terme fixés par la directive 2008/50/CE du Parlement européen et du Conseil concernant la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe. Il critique aussi vertement la manière dont la France applique les dispositions en vigueur dans ce domaine. Il invite dès lors la Commission à prendre des mesures à l’encontre de la France et à appliquer des seuils plus sévères. 2. Recevabilité Déclarée recevable le 13 juin 2012. La Commission a été invitée à fournir des informations (article 216, paragraphe 6, du règlement). 3. Réponse de la Commission​, reçue le 28 septembre 2012

La canicule de l’été 2018 a fait dix fois moins de morts qu’en 2003

Agnès Buzyn a annoncé vendredi que la vague de chaleur de l’été 2018 avait provoqué environ 1 500 morts de plus qu’une année normale.

La canicule de l’été 2018 a provoqué environ 1 500 morts de plus qu’une année normale a annoncé vendredi 21 septembre la ministre de la santé, Agnès Buzyn, sur CNews. Toutefois, dix fois moins de personnes sont mortes cette année qu’en 2003.

« Il y a eu un excès de mortalité qui était évidemment attendu chez les personnes très âgées, probablement moins de 1 500 morts de plus que ce qui est attendu normalement dans ces mois-là », a déclaré la ministre. Ce chiffre représente « dix fois moins que la canicule de 2003 », qui avait fait entre 15 000 et 20 000 morts, mais aussi « moins que les autres épisodes caniculaires » des dernières années, a-t-elle noté.

En 2015, environ 3 000 décès supplémentaires avaient été enregistrés selon les autorités sanitaires, mais seulement 700 en 2016, et moins de 400 en 2017. En 2006, année de canicule particulièrement sévère, une surmortalité d’environ 2 000 décès avait été constatée.

 

LE MONDE | 26.07.2018 à 15h27 • Mis à jour le 26.07.2018 à 15h53

Le pic de pollution à l’ozone va se poursuivre en Ile-de-France et s’étend à plusieurs régions

Dans le Nord, le niveau d’alerte a été dépassé pour jeudi et le restera vendredi, tout comme dans le Pas-de-Calais, la Somme, l’Aisne et l’Oise.

Dans le Sud, le bassin Lyon Nord-Isère et l’ouest de l’Ain sont passés jeudi en vigilance rouge, entraînant un abaissement de 20 km/h des vitesses maximales autorisées sur les routes du Rhône.

La vigilance orange a été activée dans la vallée du Rhône, dans l’ouest de l’Ardèche, dans le bassin grenoblois et le bassin lémanique. L’organisme Atmo Auvergne-Rhône-Alpes ne prévoit pas d’amélioration « avant samedi ».

Pic de pollution à l’ozone est dû à combinaison de la canicule et du trafic routier Faux c’est le déplacement des activités humaines vis a vis du soleil

Recommandation 1432 du Conseil de l’Europe non appliquée

Pour la cinquième journée consécutive, le pic de pollution à l'ozone va se poursuivre vendredi en Île-de-France. "Le niveau maximum prévu demain en situation de fond dans la région Île-de-France est compris entre 190μg/m3 et 220μg/m3", alors que le seuil d'information est fixé à 180μg/m3, indique Airparif dans un communiqué.  

Le seuil de 120µg/M3 d’air sur 8h n’est pas appliqué et respecté par AIRPARASITE malgré les recommandations de l’OMS

Les recommandations de l’OMS

La pollution de l’air représente un risque environnemental majeur pour la santé et l’on estime qu’à l’échelle mondiale, elle est à l’origine d’environ deux millions de décès prématurés par an. Tels sont les termes employés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour introduire la nécessité de prendre en compte des valeurs limitant le rejet de polluants dans l’air.

Les lignes directices OMS concernant la qualité de l’air

constituent l’évaluation la plus largement reconnue et la plus actuelle des effets de la pollution aérienne sur la santé. Elles préconisent des objectifs de qualité de l’air qui réduisent fortement les risques sanitaires.

Les Directives édictées pour la première fois en 1987, puis actualisées en 1997, concernaient l’Europe. Les nouvelles directives (2005) s’appliquent au monde entier et se fondent sur l’évaluation des données scientifiques par des experts.

Particules en suspension

Valeurs recommandées

PM2.5

10 μg/m3 moyenne annuelle

25 μg/m3 moyenne sur 24 heures

PM10

20 μg/m3 moyenne annuelle

50 μg/m3 moyenne sur 24 heures

Ozone (O3)

Valeurs recommandées

100 μg/m3 moyenne sur 8 heures

Ce seuil n'est pas apllique en france et le ministere de la santé et du ministere de l'environnement sont responsables 

Dioxyde d’azote (NO2)

Valeurs recommandées

40 μg/m3 moyenne annuelle

200 μg/m3 moyenne horaire a ne pas dépasser

 

Dans l'Eure-et-Loir et le Loiret, le seuil d'information de pollution à l'ozone devrait également être dépassé, tout comme dans l'Est de la Seine-Maritime. Le niveau d'alerte est aussi atteint jeudi et vendredi pour le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, l'Aisne et l'Oise tandis qu'un épisode de pollution de l'air à l'ozone et aussi prévu dans le Gard, l'Hérault et la Haute-Garonne.