petition_2017

petition_changement_d_heure_2015

petition_2015

Hymne Européen - Officiel - Ode à la Joie - Français.

ozone commission

ozone commission 2

S5-La-pollution-par-l-ozone-sevit-encore-4074

2648876377

cycle_ozone

pluies acides cout

pollution atmopsherique reponse officielle

heure d'ete royal

europe petition 2016

europe petition

La pétition jugée recevable par l’Europe

A LA UNE LE PASSAGE D'AGEN

 

Publié le 30/06/2012 à 0h00 par M. C..

 

La commission européenne a décidé de procéder à une enquête préliminaire concernant la hausse des taux tolérés pour l’ozone et la dioxine de carbone.

Déposée par Érick Labrousse, la pétition examinée par la commission européenne idoine l’a jugée recevable. Laquelle a demandé de procéder à une enquête préliminaire sur les différents aspects du problème. La pétition remet en cause deux décisions européennes permettant l’augmentation des taux d’ozone et de dioxine d’azote, gaz à effet de serre nocifs pour la santé et l’environnement. L’Europe a autorisé que les seuils soient relevés de 110 à 130 sur 8 heures et de 180 à 210 sur une heure sans l’aval de l’Organisation mondiale pour la santé. L’OMS préconisait le principe de précaution et l’abaissement de ces seuils.

Pilotée par Érick Labrousse, cette pétition fait suite aux 30 000 décès enregistrés lors de l’été caniculaire de 2003. « C’est la victoire d’un citoyen de base », se réjouit le Passageois, dont la première action à l’égard de l’Europe, toujours sur le même thème, remonte à 1991…

Les Verts pas intéressés

« Si trois députés m’ont aidé, deux européens Estelle Grelier (PS) et Jean Rochefort (Modem), et un national, Jérôme Cahuzac (PS), par contre, les Verts m’ont surpris. Quand je leur ai dit que ces nuisances sur la santé provenaient pour 80 % de l’activité humaine et seulement 20 % des transports, ils ne se sont pas montrés intéressés. »

Érick Labrousse milite aussi contre le changement d’heure d’été qui, selon lui, génère de l’activité humaine. Laquelle entraînent des pollutions de plus en plus nocives. C’est le fameux effet du battement d’aile du papillon.

Le fait de déplacer les activités humaines vis a vis du soleil on soumet directement les molécules du dioxyde d'azote et de l’Ozone aux UV.

Le "mauvais ozone"

L'ozone troposphérique, qui se trouve dans la troposphère à des altitudes allant de 0 a 15 km, est un polluant nocif pour les êtres vivants et la végétation.

Le "mauvais ozone"

L'ozone troposphérique, qui se trouve dans la troposphère à des altitudes allant de 0 a 15 km, est un polluant nocif pour les êtres vivants et la végétation.

Le "mauvais ozone"

L'ozone troposphérique, qui se trouve dans la troposphère à des altitudes allant de 0 a 15 km, est un polluant nocif pour les êtres vivants et la végétation.

Nous pouvons constater que la californie n’est pas un Etat tres respectueux de l’environnement

Il faut rajouter l’acide nitreux qui est un facteur accelerateur de l’aggravation du dioxyde d’azote

Acide nitreux

Composé chimique dont la formule est HNO2. Provient de la réduction du dioxyde d'azote NO2. Dégradée en radicaux libres (OH-) par la lumière, cette molécule intervient dans la fabrication de l'ozone troposphérique. Les OH- s'associant aux composés organiques volatiles et formant l'ozone O3.

Les scientifiques découvrent une nouvelle source de pollution atmosphérique à l'acide nitreux

Des chercheurs français, suisses et allemands ont mis en évidence une nouvelle source de production d'acide nitreux (HNO2). Ce gaz, précurseurs de l'ozone troposphérique, serait produit en présence de matière organique et d'oxyde d'azote.

Une nouvelle étude, parue dans la revue Nature, dévoile de nouveaux mécanismes de production de l'acide nitreux (HNO2). Ce gaz est déjà bien connu et tient une place importante dans la chimie atmosphérique et particulièrement dans la pollution à l'ozone.

En effet, il possède la particularité d'interagir avec la lumière et de libérer des radicaux libres (OH-). Associés aux composés organiques volatiles (COV), ces radicaux participent à la production d'ozone troposphérique, polluants généralement urbains à l'origine des brouillards et des « pics d'ozone » présents dans la troposphère, couche la plus basse et la plus polluée de l'atmosphère.

Jusqu'à maintenant l'acide nitreux était supposé se former principalement la nuit et être dégradé en radicaux libres par la lumière dès le lever du soleil. Grâce à de nouvelles techniques de mesure de ce gaz, plus sensibles, les scientifiques se sont rendus compte récemment qu'il pouvait se former également le jour avec des concentrations dépassant largement les prédictions calculées par les modèles numériques de chimie atmosphérique.

Des chercheurs du Laboratoire d'application de la Chimie à l'Environnement de Villeurbanne (LACE, CNRS-UCBL) en collaboration avec l'Institut Paul Scherrer (Suisse) et l'Université de Wuppertal (Allemagne) viennent d'identifier les processus chimiques liés à cette production diurne. Leur étude a permis de démontrer que l'acide nitreux était produit par photo-réduction du dioxyde d'azote atmosphérique (NO2) à la surface de matière organique en décomposition (humus). Les résultats indiquent que le sol et d'autres surfaces contenant de l'acide humique produisent par photochimie des espèces réductrices qui réagissent sélectivement avec le dioxyde d'azote.

Le taux de formation d'acide nitreux relevé dans cette étude pourrait expliquer les concentrations élevées d'HNO2 récemment observées en journée et dont la photolyse compte pour 60% de la production de radicaux libres. Cette production d'acide nitreux pourrait influencer significativement la chimie des basses couches de la troposphère et ainsi changer notre description des mécanismes de pollution atmosphérique, ont expliqué les chercheurs européens.

l’avancement des activités humaines induisent par l’heure d été une aggravation et une augmentation de cette pollution qui va augmenter le dioxyde d’azote et l’Ozone

Les transports n’ont très peu d’influence sur ces polluants et cela confirme les conclusions du GIEC sur la responsabilité des activités humaines sur la pollution atmosphérique …