production et pollution

pluies acides hno3 et ozone dioxyde d'azote + acide nitreuxLa réponse de Madame Royal sur la pollution a l'Ozone, dioxyde d'azote et l'acide nitreux au sénateur J.J LASSERRECette réponse fut détournée d'une explication limpide et studieuse. C'est de l'...

https://www.egalimentation.gouv.fr


heure d'ete heure volee

santé 3

reponse senat espagne

Hymne Européen - Officiel - Ode à la Joie - Français.

petition_europe_2017

heure_d_ete_danger

D_l_gu_s_des_Ministres

europe petition 2016

europe petition 2016

pollution heure d'ete

pluies acides cout

 

Ozone_circulaire

 

 

petition_changement_d_heure_2015

 

petition_europe

reponse_europe_petition

 

reponse_ozone

Responsabilité des activités humaines

La politique drastique contre les transports démontrent le peu de compétence des gouvernement successif sur ce sujet

La pollution atmosphérique n'est pas une émanation mais une retombée

Taxer le diesel vis a vis de l’essence démontre le peu de connaissance sur le sujet et nous démontre que la taxe n'aura aucun effet sur le échauffement climatique

Une nouvel fois les plus faibles paieront le prix fort de l’incompétence Royal sur ce dossier

Les 30.000 morts de 2003 et les 6000 morts de 2015 n'ont pas engendre la moindre enquête de la justice malgré la violation volontaire de l'article 223.6 du Code Pénal

Article 223-6

Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours.





pollution de l'air

*-Les activités humaines sont à l’origine du rejet de nombreuses substances dans l’atmosphère Elles constituent des pollutions  et peuvent nuire à la santé et elles sont aggravées par la double heure d’été pendant 7 mois

Le fait d'exposer sous l’intensité des UV par le déplacement des activistes humaines au pic du soleil

A 14h il est midi au soleil la ou les UV sont au zenith et cette intensite joue un rôle radin sur les dioxyde d'azote+ acide nitreux + ozone

Ces trois polluants forment le smog photochimique et blog les uv et crees un couvercle hermétique pour la chaleur



Les causes de la pollution atmosphérique sont:

-La concentration des certains gaz comme le dioxyde de carbone, le dioxyde de soufre, les oxydes d’azote dans l’atmosphère a augmenté depuis la révolution industrielle et l'instauration de la double heure d’été Les principales sources d’émission de ces gaz sont le transport, l’industrie et le déplacement des activités humaines par rapport au soleil

-Les oxydes d’azote, comme le dioxyde d’azote et le monoxyde d’azote, sont  émis par les moteurs des automobiles moto bateaux avions tondeuses souffleurs thermique compresseur , les chaudières des différentes industries groupe et les grandes surfaces électrogène et climatiseurs

Nous devons rajouter les boues des stations d’épuration qui forment du méthane et du dioxyde d'azote lors de l’épandage dans les prairies du mois de mars a Octobre

-Ces gaz sont aussi produits à l’intérieur des maisons par l’utilisation de chauffage au fioul, gaz et chauffage électrique et les vapeurs de cuisson dans les cuisines

e s effets sur la santé:

-Le dioxyde d’azote agit sur la muqueuse pulmonaire et diminue sa résistance face aux agressions infectieuses. En effet, il entraîne des lésions inflammatoires du tissu pulmonaire lors de pic de pollutions et un emphysème lorsque les individus le respirent de façon régulière.

-Les oxydes d’azote peuvent égalent se transformer dans l’atmosphère ou dans le corps humain en substances cancérigènes.

  • Un étude, conduite par l’institut de veille sanitaire sur la période allant de 1990 à 1997, a permis d’examiner une population de 11 millions de personnes dans la France. Cette étude estime que, chaque année, 2800 personnes décèdent en raison de l’exposition à la pollution de fond plus qu’aux pics de pollutions.

    La France a toujours refuse de fixer le seuil de 200 µg/m3 d'air sur 1 et a fait doubler ce seuil à 400 µg/m3 d'air sur 1h

Bachelot,Raffarrin et Borlo ont même augmenter ce seuil à 280µg/m3 d'air sur 3h

sans la moindre étude scientifique et sans meme l'aval de l'O.M.S

Le Parlement Européen en charge du dossier a demande a la France de revoir sa copie et ses seuils a la baisse

Mais l’inertie de Royal et de son incompétence et sa méconnaissance ont malheureusement eu de grave conséquence sur la santé des françaises et français


L’air pur est évidemment ce qu’il nous faut à tous pour vivre.
Malheureusement, l’accroissement ininterrompu des diverses activités humaines est responsable de la nette augmentation d’éléments polluants qui sont relâchés dans l’atmosphère. La pollution n’est pas sans conséquences pour la santé des êtres vivants.

La fait de déplacer les activités humaine par rapport au soleil et au UV est un facteur radian et aggravant des polluants émis dans atmosphère

Les gouvernement et l'actyion de Madame Royal par son inertie et le trucage des réponses aux députes et sénateurs démontrent le peu de rigueur vis a vis de la recommandation 1432 du Conseil de l'europe

B. Quels sont les facteurs de pollution liés aux activités humaines?

La pollution de l'air, provoquée par des polluants dits atmosphériques est plus délicate à efficacement réglementer dans un cadre local ou national que beaucoup d'autres formes de pollutions (de même pour les pollutions marines).Les sources principales de polluants atmosphériques sont les industries, les fumées des usines, gaz produits par les véhicule, les installations thermiques, les ultraviolets, le pollen… Les pollutions d'origine humaine, ont de nombreuses formes et peuvent être ponctuelles, accidentelles, diffuses, chroniques…Cette pollution est une diffusion directe ou indirecte dans l'environnement de polluants. Ce sont souvent des sous-produits involontaires d'une activité humaine : ils peuvent changer ou perturber le fonctionnement d’un écosystème. Les polluants ont pour origine des sources d’émission de poussières, de gaz, d’aérosols (dispersion en particules très fines d’un liquide dans un gaz) et de fumées. Ces polluants soumis a l’intensité des UV aggravent les deux gaz a effet de serre sensibles a l'effet radian Ozone et dioxyde d'azote

De plus l'acide nitreux aggrave le dioxyde d'azote par les intensités solaires dont il subit l'effet artificiel du replacement des activités humaines par rapport au soleil
Des conventions mondiales concernent les polluants destructeurs de la couche d'ozone ou les gaz à effet de serre, tous capables de modifier le fonctionnement planétaire du monde vivant. Pour garantir un bon cadre de vie, il faut vérifier si la protection de la santé humaine est assurée d’où la nécessité de contrôler la qualité de l’air

De plus l'Ozone et le dioxyde d'azote ont des seuils a la protection des végétaux dont la France ne respecte pas les seuils

Les heures de nuit sont comprises sur ces seuils dont le but est de diminuer artificiellement le seuil pour répondre au critère européen par ce truchement Royal

Ces activités humaines ont trois catégories principales d’impacts (ou conséquences directes), soient :

  • L’épuisement des ressources

  • La pollution

  • La destruction des habitats.

Ces trois types d’impact anthropiques ne sont pas totalement indépendants puisque la pollution, par exemple, contribue à la détérioration des habitats, donc à leur destruction. Mais dans son sens strict, la destruction des habitats, est une transformation radicale d’un écosystème par l’être humain. Des exemples typiques sont donnés par la déforestation ou la transformation de tout autre écosystème, par exemple pour ouvrir des terres agricoles pour des golfs autoroutes ou lignes LGV ou création de zone industriel avec implantation de grande surface

La pollution ne se limite pas uniquement à la pollution dite « chimique » telle qu’on la considère habituellement. Dans un sens plus général, la pollution se définit comme une contamination de l’environnement qui résulte des activités humaines, et qui nuit aux espèces vivantes, aux êtres humains ou au fonctionnement des processus terrestres. Cette contamination peut être due soit à une nouvelle répartition dans la biosphère de molécules initialement présentes sur Terre, soit à l’introduction d’une nouvelle substance. Cette définition inclut donc par exemple les gaz à effet de serre (GES) comme le CO2, qui certes n’est pas toxique directement et qui ne peut être considéré comme exogène à l’atmosphère, mais qui cependant affecte le climat.

L'exemple de la double heure d'ete est un fléau et une calamite pour notre santé sur l’accroissement des polluants ozone et dioxyde d'azote

Mais ce déplacement artificiel a une autre grave conséquence sur l'aggravation de l'acide nitreux

Mais il faut voir dans ces trois polluants une contamination des pluies en un épandage chimique des pluies acides hno3 sur notre patrimoine naturel et culturel de notre pays

Ces trois conséquences directes des activités humaines sont à l’origine des diverses crises environnementales qui ont des effets locaux autant que globaux. Par suite, ces crises sont regroupées sous le terme de crise environnementale globale. Ces liens entre les activités humaines et leurs facteurs aggravants, leur impact direct (ou conséquences) et la crise globale sont une inconscience technocratique et volontaire de cacher la réalité.

Cette manipulation réside dans l'escroquerie et la falsification des économies d’énergie

Le fait de falsification historique du déplacement des activités humaines Les deux lois de réduction de la consommation électrique de 1940 et 1942 résument hypothétique économie d’énergie aujourd'hui

Les hommes politiques de la 5 république ont failli sur ce sujet par la compromission et les malversations par les syndicats d’électrifications qui sont des moyens de corruptions énormes sur les enjeux de santé publiques.