petition_europe

recommandation_1432___1

petition_europe_2015

D_l_gu_s_des_Ministres___Copie

 

1837177862

4139503060

indices

hse-voc-cycle

ozone etude photos

 

 

Ceci est faux l'Airaq et Airparif manipulent et n'appliquent pas les

recommandations de l'OMS et pas un mot sur la vapeur

d'eau de Golfech responsable de l'aggravation du dioxyde

d'azote et de l'Heure Allemande de la Déportation(heure

d'été) L'Airaq n’applique pas les recommandations de

l'O.M.S sur la surveillance de la pollution,,,Regarder la

formation des mousses au sol elle grandissent d’années en

années

INFOGRAPHIES - En 2014, le département a connu une journée de pic de pollution aux particules, contre six l'année précédente

 

Car, depuis 2007, les concentrations en particules ont globalement augmenté de 3 % dans le département. L'agriculture est la principale source d'émissions.L'AIRAQ ne tient pas compte de la vapeur d'eau de la centrale de Golfech puissant gaz a effet de serre et ment sur l'Agriculture L'Airaq ne dispose pas les capteurs conformément a la directive Européenne 

 

 

Seuil AIRAQ

 

 

 

Dioxyde d'azote 
(NO2)

Ozone
(O3)

Dioxyde 
de soufre 
(SO2)

Particules
(PM10)

Niveau
d'information
et de 
recommandation

200 µg/m³
(moyenne horaire)

180 µg/m³
(moyenne horaire)

300 µg/m³
(moyenne horaire)


50 µg/m³

En moyenne calculée sur la période entre 0 et 24 heures.

Niveau d'alerte

400 µg/m³
ou
200 µg/m³ 

(moyenne horaire)

Si la procédure d'information et de recommandation a été déclenchée la veille et le jour même et si les prévisions font craindre un nouveau risque de déclenchement pour le lendemain.

1er seuil :

240 µg/m³
(moyenne horaire)

2e seuil :

300 µg/m³
(moyenne horaire, dépassé pendant
3 heures consécutives)

3e seuil :

360 µg/m³
(moyenne horaire)

500 µg/m³
(moyenne horaire, dépassé pendant
3 heures consécutives)

80 µg/m³

En moyenne calculée sur la période entre 0 et 24 heures.

 

 

 

Lignes directrices OMS relatives à la qualité de l’air : particules, ozone,

 

dioxyde d’azote 

 

Mise à jour mondiale 2005

 

Synthèse de l’évaluation des risques

 

 

 

Dioxyde d’azote

 

Lignes directrices NO2: 40 µg/m3 moyenne annuelle

 

200 µg/m3 moyenne horaire maximum

 

 

 

Ozone Ligne directrice O3 : 100 µg/m3 moyenne sur 8 heures

 

Ligne directrice relative à la qualité de l’air 100

 

Confère une protection suffisante en santé publique, bien que certains

 

effets puissent apparaître au-dessous de cette concentration. L’exposition à cette concentration d’ozone est associée à :

 

une augmentation estimée de 1 % à 2 % de la mortalité journalière a

 

(d’après les résultats d’études journalières sur des séries chronologiques) ;

 

une extrapolation des études au laboratoire et sur le terrain basée sur

 

la probabilité que l’exposition réelle au cours de la vie ait tendance à

 

être répétitive et que les études au laboratoire excluent les sujets très

 

sensibles ou cliniquement très atteints, ou les enfants ;

 

la probabilité que l’ozone ambiant soit un marqueur des oxydants

 

connexes.

 

 

 

Décès attribuables à l’ozone. Les études sur des séries chronologiques indiquent une augmentation de la mortalité journalière de l’ordre de 0,3 % à 0,5 % à chaque fois que les concentrations d’ozone sur 8 heures augmentent de 10 µg/m3

 

au-dessus d’une concentration de base estimée de 70 µg/m3